Loading...

Movies

No Pain, No Gain : du muscles, des belles voitures, de la drogue, des meurtres dans une histoire vraie.

A la base je ne suis pas branchée film d’action mais quand j’ai lu que No Pain No Gain était basé sur une histoire vraie, par curiosité j’ai quand même regardé la bande annonce.

En vrai film d’action américain, le réalisateur Michael Bay n’a pas pu s’empêcher d’en faire trop.
Libre le jour de la projection, j’y suis allée sans faire attention que le film dure tout de même 2h10 !

Un histoire vraie de mecs pour mecs

No Pain, No gain, c’est l’histoire vraie d’un mec Daniel Lugo (Mark Wahlberg) coach sportif dans une salle à Miami qui a réussi à emmener dans son désir de rêve américain deux autres mecs Paul Doyle (Dwayne Johnson) et Adrian Doorbal aux QI proche de celui d’une poule morte.
Leurs points communs, ils sont les trois accros à la muscu et aux anabolisants. Ce qui les rend un poil tendu et nerveux.
Pour arriver à leur rêve, ils choisissent de kidnapper un riche client de leur salle de sport mais tout ne va pas se dérouler comme prévu.

Heureusement pour nous, les acteurs sont beaucoup plus beaux que les personnages à l’origine de cette histoire hallucinante ce qui permet de trouver le temps moins long à certains moments en se concentrant sur les muscles démesurés de Dwayne Johnson ancien célèbre catcheur.
Mais malgré tout ce film ne va pas redorer le blason des hommes qui font de la gonflette.

Parfois certaines scènes font sourire, souvent l’attitude des 3 protagonistes est exaspérante. Un film d’action où les mecs peuvent réussir à trainer leur nana au cinéma sans qu’elle soit trop déçue.

Rester jusqu’à la fin du générique pour voir ce que sont devenus les vrais protagonistes de l’histoire et surtout le vrais visage de Daniel Lugo qui n’a pas grand chose de Mark Wahlberg.

No Pain, No Gain : Le 11 septembre au cinéma.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *