Loading...

MoviesNon classé

Je me suis endormie devant le film The Artist…

Sûrement que les sorties nocturnes un peu tardives de ces derniers jours, n’ont pas vraiment aidé mais j’ai eu beau lutter, plusieurs fois j’ai piqué du nez pendant la projection du film « The Artist » hier soir au Forum des Images.

Comme beaucoup, j’en avais entendu parler pendant le festival de Cannes. J’apprécie l’humour et le style de Jean Dujardin. J’adore l’époque du film (les années 20-30) : les costumes, les décors. J’aime le noir et blanc et je ne suis pas du tout fan des films d’actions qui en mettent plein la vue.

Ce film avait donc beaucoup d’éléments pour me plaire.

Cependant, même si les acteurs ont fait une belle performance, qu’ils sont superbes à l’écran que ce soit du rôle principal jusqu’au figurants.  D’ailleurs, Jean Dujardin présent après la projo hier soir, confirmera que contrairement à un tournage en Roumanie, aux États-Unis chaque acteur du film est hyper impliqué et ça se voit!

La bande-annonce du film

Avis aux connaisseurs : par hasard quelqu’un connait le titre de la dernière musique de la bande-annonce ? Shazam ne l’a reconnait pas…

Les décors, les costumes sont plus qu’à la hauteur de ce à quoi je m’attendais, pourtant cela ne suffit pas à me faire transporter par un film. Je n’ai pas pleuré, je n’ai pas ri, je n’ai pas vibré, je n’ai rien ressenti. J’ai vu de belles images, quelques chose d’esthétique. Le réalisateur, Michel Hazanavicius s’est fait plaisir. Il voulait un film muet en noir et blanc. Il l’a eu.
Mais peut-être se sont-il trop concentrés sur la performance visuelle et technique à en oublier d’y mettre un peu de profondeur dans le scénario.

Clin d’œil particulier au chien qui est tout à fait remarquable dans le film.

Mon avis ne tient qu’à moi, je ne suis pas critique cinéma. Pour vous rassurer, d’autres qui étaient présents hier soir ont vraiment apprécié, que ce soit des experts cinéma ou pas.
Définitivement, comme pour Tree Of Life quand les grands et puissants critiques cinémas encensent un film, ce n’est pas souvent mon cas.

Sortie le 12 octobre au cinéma.

Mise à jour : Merci à @filmdelovers pour m’avoir indiqué sur twitter que le titre du morceau à la fin de la bande annonce est « Almost Martyrs » du film La vie de David Gale devant lequel j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps.

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *