Loading...
Mes nuitsMes voyages

Ma première traversée en ferry: direction la Tunisie

Personnellement, pour aller en vacances j’ai toujours pris soit l’avion ou le train.
Lors du voyage « Rêve de dunes » fin novembre à la découverte de la Tunisie en partenariat avec l’office du tourisme et la SNCM, j’ai pris pour la première fois un « gigantesque » bateau : le Danielle CASANOVA pour aller de la France vers la Tunisie.

Et sincèrement, je n’avais pas imaginé à quel point il pouvait être intéressant parfois d’opter pour ce choix.

Tout d’abord, le premier argument: La voiture.

Comme pour la plupart des destinations comme les pays du Magreb ou encore la Corse, il est souvent indispensable d’avoir un véhicule pour profiter pleinement du pays. (ahh une ballade à moto dans les routes de la Corse…*rêve*)

Si vous partez à plusieurs en famille ou entre amis, le choix est tout de suite fait d’embarquer votre véhicule avec vous, sachant que les carburants sont deux fois moins chers en Tunisie.

Et surtout cela vous permettra de découvrir des endroits du pays que les tours opérateurs ne vous montreraient pas forcément comme Tatouine ou encore Tozeur.

Comptez en hiver 600€ l’aller-retour pour 4 adultes avec un véhicule dans une cabine 4 lits avec sanitaires privés et hublot. Soit 150€ par personne ! (Le prix d’un billet d’avion aller/retour en ce moment pour une personne mais sans la voiture)

Le deuxième argument: Le poids des bagages illimité !

Matériel de camping, vélos, quads, motos… vous pouvez tout emmener pour passer un voyage optimisé au maximum.
Et surtout au retour, ramener des souvenirs autant que vous voulez : Qui ne sait jamais retenu d’acheter certaines choses quand il prenait l’avion car il allait payer un supplément ?
Moi perso souvent ! (Si j’avais pu à New-York j’aurai ramené des stocks de Converse)

D’ailleurs en Tunisie, inconsciemment je me suis retenue de craquer sur de grands sacs en cuir ou encore des superbes couvertures faites mains… (Il faut dire qu’une fois à Marseille, je reprenais le train pour Paris et ensuite le métro)

Le troisième argument: le retour à la réalité en douceur

Par exemple, pour traverser en bateau la Tunisie vers la France, il faut compter environ 24H.
Il est vrai que pour les courts séjours cela réduit pas mal le temps des vacances mais lorsque c’est par exemple pour partir en famille une semaine, c’est top.
Les enfants peuvent vaquer à leurs occupations, courir (ils ne sont pas cloués aux sièges de l’avion) et même se la jouer Titanic sur l’avant du bateau. (Oui j’ai craqué l’espace d’un instant je me suis sentie un peu Rose sans Jack derriere son dos).

Pour les nanas célibataires c’est aussi peut-être l’occasion de réaliser un fantasme : arriver à séduire un marin.

Vous pouvez demander Valentin le commissaire beau gosse du bateau, il est célibataire et très charmant.


Par contre, il va falloir véritablement user de vos charmes car il ne boit pas une goutte d’alcool.

On mange correctement. Je n’ai pas d’autres moyens de comparaisons puisque c’est une première. Mais j’ai trouvé qu’on mangeait particulièrement bien.
Le petit déjeuner à volonté (8€) en libre service est presque complet. Il manque juste le nutella/chocolat avec les crèpes 😉 (Si quelqu’un m’entend)

On dort bien.

A l’aller je psychotais beaucoup sur une version bis du Naufrage Costa Concordia et au retour je pense que la semaine intensive oblige, j’ai dormi comme un bébé.

La traversée a été particulièrement intéressante puisqu’en tant que blogueurs nous avons pu visiter la monstrueuse salle des machines

mais aussi les cuisines, l’infirmerie et les prisons !
Oui, des prisons sont obligatoires dans tous ces types de bateaux et imposées par l’état. Elles permettent de ramener dans leur pays quelques prisonniers. Pour les avoir visitées, n’ayez pas peur elles sont très sécurisées.

Nous avons également pu voir le départ et l’arrivée aux ports dans la salle des commandes.

Une très bonne expérience qui me fait comprendre encore plus la fascination de François Zanella pour les paquebots.

Merci à la SNCM et Mauricio pour l’accueil et l’équipage sympathique du Danielle Casanova.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *