Loading...

Mes voyages

Le RER de mes rêves, les australiens l’ont fait. Il est à Brisbane.

Pendant un mois, j’ai pu prendre quotidiennement l’Air Train de Brisbane « l’équivalent » du RER en France.
N’ayant vu comme grande ville  en Australie que Brisbane je ne vais pas généraliser pour le pays mais d’autres pourront peut etre confirmer des similtudes avec Sydney ou Melbourne par exemple ?

Voici donc beaucoup de différences et choses qui m’ont marquées en prenant ce fameux train en comparant avec nos RER et métros parisiens.

– Le wifi

Je n’y croyais pas la première fois qu’on me l’a dit. Je voyais bien les affiches « Free Wifi » mais je me disais que ce devait valable avec un opérateur national. Pourtant il y a bien du wifi (pas encore dans tous les trains) avec lequel n’importe qui peut se connecter et ça marche bien.
Pas mal pour ceux qui veulent bosser pendant leur trajet boulot ou encore les backpackers qui veulent prendre et donner des nouvelles pendant leur voyage.

quiet-carriage-airtrain

– Les Carriage Quiet (Voiture calme)

Impossible de l’imaginer en France dans notre Métro/RER. Comme cela peut exister dans certains TGV (IdZen) ici dans le RER de Brisbane il y a des voitures réservées au calme.
Fini la nana qui te hurle son résumé de journée dans l’oreille parce qu’elle est au téléphone et qu’elle capte bien seulement une station sur 4. Ou encore la conservation forte entre deux personnes dans une langue étrangère que tu ne connais pas.
En même temps dans les autres voitures, à Brisbane je n’ai pas vu les gens se comporter ainsi…

– La propreté

Sûrement une question de mentalité ou d’éducation. Ce devait être mon deuxième matin à prendre le RER tous les sièges étaient pris quand je vois un homme s’assoir naturellement par terre dans le train avec son costume. Oui parce qu’à part en fin de journée où tu peux voir un verre en plastique ou un sac de chips par terre le métro est incroyablement propre.

security-airtrain-brisbane

– La sécurité

La nuit, il y a deux agents de sécurité dans chaque train. Là où tu pourrais voir un mec mal parlé à la police en France, à Brisbane j’ai eu la malheur de vouloir faire en douce une photo de dos de l’agent pour illustrer ce billet. J’ai vite compris mon erreur en expliquant la raison de mon acte en anglais…
Autre bonne idée : quand la nuit le train est presque vide, ils rassemblent les voyageurs dans la même voiture pour plus de sécurité.

– Les contrôles

En un mois pas un seul controleur mais régulièrement des agents sont aux barrières à l’entrée du métro et vérifient que tu passes bien ta carte.
Je n’ai vu personne passer par dessus les fameuses barrières.

– Les toilettes

Je n’ai pas fait toutes les stations mais dans la plupart j’ai vu des toilettes dont celle de Central (une des plus grosses). Ils sont gratuits, propres (à toute heure) et super pratique quand ton train arrive dans 10 min. Peut être une solution pour éviter des odeurs urinaires dans les couloirs du métro à Paris ?

– Le prix

Tout cela a un prix d’ailleurs avant de constater les différents points ci dessus à mon arrivée je trouvais les transports en commun très chers.
Pas de forfait mois ou semaine même pour les habitants, tu paies en fonction de ton trajet comme à Londres.
Il faut compter à peu près 40€ par semaine si tu fais 6 stations quotidiennement aller et retour sachant qu’après 10 trajets dans la semaine (peu importe la distance) les autres sont gratuits. Donc le week-end tu peux considérer que le RER est gratuit quand tu le prends quotidiennement.
Il faut retenir que le salaire australien est beaucoup plus élevé, il gagne presque le double à poste équivalent (c’est une vision très approximative).
Mais après tous ces avantages je veux bien revoir le prix du métro à Paris pour avoir un réel confort au quotidien.

Je ne critique pas notre historique et parfois charmant métro orné des sculptures de Gallimard entre autres.
Mais voyant l’enthousiasme sur twitter à la suite de mes différents tweets sur le sujet, je voulais en faire un résumé.
Je ne sais pas d’où vient le problème à Paris sûrement de beaucoup de choses d’un système à revoir entièrement et surtout très ancien. C’est juste un constat personnel, et pour dire que véritablement c’était un plaisir chaque matin de prendre les transports en commun à Brisbane.

2 comments
  1. lemomentM

    Visiblement ce serait du en grande partie à l’éducation…
    A peine je reprenais le métro pour la première fois depuis mon retour d’Australie qu’un mec crachait un bon gros mollard sous mon nez dans une voiture du métro et il en rigolait avec ses potes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *