Loading...

Musée

L’exposition Modigliani à la Tate Modern de Londres jusqu’au 2 avril 2018

Une exposition dédiée au grand peintre romantique Modigliani et une vente de billet Eurostar à prix très avantageux, voilà deux bons arguments qui m’ont motivé à passer un week-end à Londres.
En effet depuis fin novembre La Tate Modern de Londres propose une exposition inédite au grand peintre et jusqu’en avril 2018 faite vite. C’est le moment de découvrir cette rétrospective.
Elle vous plonge dans la vie d’Amedeo Modigliani, cet italien talentueux né à Livourne (visité lors de mon voyage en Toscane) qui quitta son pays natal à l’âge de 21 ans pour s’installer à Paris.
Amoureux de la France, il y passera toute sa vie, jusqu’à sa mort en 1920.

Modigliani c’est le peintre maudit (Modi) vous l’avez ? Qui a connu une courte vie mais réalisé une grand oeuvre.

Je l’ai découvert sans grand intérêt lorsque j’étais aux Beaux Arts grâce à un camarade hyper talentueux et puis il y a eu la découverte du seul film sur sa vie : Modigliani avec Andy Garcia et Elsa Zilberstein. Même si le film comporte quelques inexactitudes, il retranscrit : la vie de l’époque, les démons de l’artiste et sa liaison avec Jeanne Hébuterne poète et peintre également.

 

L’exposition de Modigliani de la Tate Modern, vaut-elle le déplacement ?

C’est un grand oui. J’avais pu apercevoir seulement quelques uns de ses tableaux dans les musées parisiens mais jamais une grande partie de son oeuvre dont les nus et surtout les portraits de Jeanne dans lesquels on peut ressentir son traitement différent notamment des yeux.
Grand caractéristique de son style, les yeux noirs la plupart du temps sans lueur. Dans ceux de Jeanne, ils deviennent vivants et sont bleus.

Bonus pour l’atelier de Modigliani en réalité augmentée

C’est un des éléments qui doit vous motiver à aller voir cette exposition. Pas franchement convaincue, j’ai fait la courte file d’attente de bon matin pour tester le casque en VR. C’est tout simplement formidable, le rendu est très réaliste. On se plonge dans l’atmosphère et  il manque juste l’odeur de la térébenthine.

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais, sachez que pour avoir les explications il faut cligner des yeux quand vous voyez un point clignoté pour lire la légende. Tout est en anglais.
Patientez parfois on vous demande de tourner la tête pour avoir un autre angle de la pièce.

Conseils : Réservez votre billet en ligne et choisissez votre heure de passage de préférence tôt le matin vous ne serez pas (trop) nombreux et la file d’attente pour l’atelier en réalité augmentée sera moins importante. (Vers 11h j’ai patienté même pas 10min).

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *