Loading...
Non classé

Bruges : une fois, seulement.

Ok titre facile, mais effectivement à Bruges, j’y suis allée et ce sera certainement la seule fois.  Alors que je rencontrais la veille de mon départ, le sympathique groupe belge Das Pop, je me faisais une joie de rencontrer d’autres flamands (peut-être) aussi souriants.

Et bien malheureusement, l’accueil des Brugeais ne me laissera pas un très bon souvenir.
En effet, malgré leur ville superbe entrecoupée de canaux et balades à bateaux, où il fait bon vivre une vie paisible et reposante à même pas 2h30 de Paris en TGV.
Ils ont oublié que le tourisme n’est pas quelques chose d’acquis.

Dés notre arrivée lorsqu’on a voulu déjeuner, beaucoup d’enseignes ne prenaient pas la carte bancaire. Et comme beaucoup d’autres pays, la carafe d’eau n’existe pas. Tu manges = tu consommes une boisson. Pour les amateurs, ici la bière est reine et elle ne coûte presque rien.
Le problème c’est le peu de sourire, de gentillesse, limite un côté pédant lorsqu’on pose une question.

Bref outre l’accueil détestable, nous avons essayé d’optimiser le week-end.  En commençant par manger un plat typiquement flamand, un Bœuf bourguignon cuisiné à la bière (1 litre de bière blonde ou ambrée ) au Chagall (St-Amandsstraat 40) :

La Carbonade accompagnée de mes premières frites Belges.

Si il y avait une bonne raison de venir à Bruges voire en Belgique c’est pour manger et boire de la bière !
On s’est laissé tenter le soir par une big gaufre de Lièges avec svp une sur mesure pour moi : chocolat, banane, glace vanille…


Comment passer en Belgique sans tester les baraques à frites ?

Ici j’ai opté pour la sauce Curry parmi les dizaines de sauces différentes.
D’ailleurs, lorsque j’ai aperçu le choix de mon voisin j’ai eu un doute sur l’option sauce Nutella ?


Après avoir bien mangé, les coins tranquilles ne manquent pas et vous croiserez nombres d’amoureux qui confirment la réputation de Bruges : La Venise du Nord

Toujours aussi impressionnants ces parkings à vélo des pays nordistes : celui-ci vu sur le trajet à Gent.


Nous avons occupé le week-end avec une visite atypique du Musée de la Frite qui a lui tout seul mérite un billet sur les bienfaits de la pomme de terre ou encore avec du shopping et des superbes trouvailles gourmandes comme la délicieuse tablette chocolat/lait/Banane (j’aurai du faire un stock), le pot de Côte d’Or à tartiner chocolat au lait et des pénis/vulves en chocolats !

Rester 2 jours m’ont suffit largement en ce qui me concerne (alors que 15 jours au Québec n’ont pas été suffisants). Il parait que maintenant je peux voir le film « Bons baisers de Bruges » avec une des citations dans la bande-annonce que je confirme : « Si j’avais grandi dans une ferme et que j’étais débile mentale, Bruges aurait pu m’impressionner. »

Encore merci à Melle Gima pour le séjour.

13 comments
  1. Lili

    Je n’y suis allée qu’un après-midi donc je n’ai pas fait le tour. Nous étions allés à Ostende et le personnel du restau était si peu aimable que nous avions aussi été choqués… « Plus jamais ça ! »
    Ceci dit le Côte d’or à tartiner = ♥

  2. Lunocre

    J’avoue que l’accueil c’était vraiment pas ça, mais j’ai trouvé cette ville très belle et surtout reposante (bon en même temps quand on vit à Paris, c’est assez facile de trouver n’importe quelle ville reposante en comparaison, j’avoue). Merci encore de m’avoir emmené dans tes bagages 🙂

  3. Yann-Cédric

    Et bien moi je ne suis pas d’accord. Il y a des endroits où on a été mal accueillis et d’autres où c’était l’extase. par exemple dans notre hotel (Martin’s Brugge ***) ou alors dans le bar De Garre ou alors dans le restaurant De Vlaamshe Pot. Tous ces endroits étaient superbes, on y a mangé comme des rois, et l’accueil était merveilleux. On a été dans 2 ou trois autres restos / bar et pareil, accueil sympa, prix sympas et délicieux à s’en remplir la panse pendant des heures (on a fait la fermeture des restos à chaque fois :p)

    Donc pas du tout d’accord avec ton article. En plus il semble que tu as fait tous les trucs hyper commerciaux. En gros j’ai l’impression de lire « Un américain à Bruges ». Bruges est une ville qu’il faut prendre délicatement, déjà il faut y aller à la bonne période, quand il fait un peu froid, limite neigeux, ciel gris, un peu de brouillard, beaucoup plus mystique ! Je pestais contre le soleil dès qu’il se pointait 😉
    Ensuite il faut trouver les ptis coins sympas, pas trop touristiques, pas trop « tout le monde va là », les ptis restos / bars dans les ruelles un peu excentrées … et puis pour les amoureux du film, refaire les trajets qu’ils font, c’est excellent 🙂

    Enfin bref, après avoir vu le film je rêvais d’y aller, et à part le soleil un peu trop présent pour un weekend de novembre, j’ai vraiment pas regretté mon weekend ! Trois jours en amoureux pour nos deux ans 🙂

  4. lemomentM

    Thecelinette et Lili c’est rassurant de voir que je ne suis pas la seule à avoir constaté l’accueil.

    Sekhmet sur le moment j’ai cru que c’était du Nutella et puis non, c’est une sauce à la viande dans le même esprit que la Carbonade. Enfin je crois….

    Lunocre c’était un plaisir de partager ce we avec toi ! et je suis super frustrée de pas être dispo pour l’Ukraine…

    Yann-Cédric je crois que la grande différence c’est que tu as du parler en anglais ou en allemand enfin de ce que me disent les belges de Wallonie ça compte énormément !
    Après quand on n’est pas bilingue, on fait comme on peut !
    Et puis tu étais en amoureux voilà quoi 🙂

  5. Yann-Cédric

    J’ai parlé les trois langues, on laissait le choix à l’interlocuteur 😉 « Vous voulez parler quoi Français ? Anglais ? Allemand ? Dites nous, par contre désolé on parle pas flamand 🙁 »

    Et je peux te dire que c’est pas parce qu’on est en amoureux qu’on apprécie tout, au contraire, quand je suis en amoureux j’ai tendance à être encore plus exigeant car je veux que tout soit parfait. Alors que si j’y vais en touriste solo ou famille ou potes, alors là je m’en fiche un peu 😉

  6. Louli

    Bonjour,

    Etant originaire de Belgique (Tournai, en Wallonie), je peux te confirmer que les flamands manquent de certaines notions, notamment l’accueil et l’amabilité 😉
    C’est dommage, mais cela dit, ça n’empêche pas aux touristes de s’y rendre 😉

    Par contre, j’suis étonnée, je ne connais pas DU TOUT les pénis/vulves en chocolat 😮 Qu’est-ce donc ?

    A bientôt !

    Héloïse

  7. Stéphanie

    « Bons baisers de Bruges » est un chouette film, pas exceptionnel, qui montre cette ville comme une ville très jolie et un peu ennuyeuse. Elle m’inspire pas mal pour un week-end en amoureux ! (Parce que mon amoureux est loin, très loin, d’être ennuyeux !)…

  8. petite parisienne

    J’avoue avoir adoré Bruges, d’autant que en moins de 2 jours j’avais visité l’un des plus musées des beaux arts, des béguinages, fais une balade en canaux, fais une longue balade à vélo entre les moulins, et adoré bruges la nuit tout illuminé et endormi 😉 (C’est vrai 2 jours suffisent pour bien en faire le tour ;-))
    Bon, j’avoue déjà 4 ans que j’y ai été, et seuls restent les bons souvenirs 😉 J’avais trouvé la ville magnifique! Je savais déjà que Bruges était une ville minuscule et je m’attendais à pire après avoir lu « La Ville Morte » 😉 Et j’avais trouvé ces 2 jours loin de Paris très dépaysants! Surtout après avoir dormi sur une péniche ^^
    Ensuite tu as raison pour l’accueil, au restaurant où j’avais été, les sourires étaient en rab’! Pour la carafe d’eau pareil, d’un autre côté c’est une question de culture, peu de pays ont la carafe…
    Je n’ai pas goûté les gaufres ! (ouch!) Ni vu les baraques à frites!
    Par contre j’ai bu mon meilleur chocolat chaud ! ^^ (oui oui meilleur encore qu’au café français ;-))

  9. chaton

    j’y suis allée avec 2 amies pour un week end entre meuf et… même constat que toi : ville jolie mais habitants fort antipathiques envers les francophones. (m’enfin, mon bon monsieur, je suis français moi!) A la fin, on parlait en anglais ou en chinois pour que les commerçants soient plus sympas, c’est dire. Mais bon, comme on était 3, on a passé notre temps à rigoler, à boire des bières et des cocktails et à faire les boutiques… peu importe la bouteille tant qu’on a l’ivresse ! huhuhu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *