Loading...
MarrantMes tests

Vous avez déjà bu du vin en levrette ?

Moi oui. Lors d’un week-end dans le Jura, quand un copain m’a proposé de goûter une bouteille de vin local à l’appellation originale : Chardonnay 2009 « en levrette ».
J’ai tout d’abord souri mais après l’avoir goutée, j’ai eu droit à une très bonne surprise.

Certainement un des meilleurs vins du Jura que j’ai bu goûter à ce jour. Très doux c’est un pur bonheur à l’apéro même si il est plutôt conseillé en accompagnement d’une entrée chaude ou viande blanche.

Donc (logiquement) dés le lendemain matin, nous avons atterri dans les caves du domaine des Marnes Blanches situé au 3, Les Carouges 39190 SAINTE AGNES.

Une visite que je vous conseille si vous passez dans la région. Le couple sympathique Géraud et Pauline oenologues de formation, vous ferons déguster leurs divers vins du Jura en cours de passage à l’agriculture biologique (Vin de paille, Macvin, vin jaune, rosé, rouge,  ou encore crémant du Jura blanc et rosé) et je vous mets au défit de repartir sans bouteille sachant que leur prix moyen est à moins de 10€.

Ce vin doit son nom coquin à une parcelle nommée « en levrette », une des plus vieilles parcelles de chardonnay du domaine.
Il est élevé 100% en fût de chêne pendant 18 mois.
Son nez complexe révèle des arômes d’agrumes mélangés à des notes boisées. Son équilibre en bouche est parfait, rassemblant tout le potentiel fruité du cépage, et le gras apporté par le bois.

Son potentiel de garde est de 8 à 10 ans.

Ce domaine est une des innombrables richesses de la Franche-Comté.

Vous en voulez ? Aucun revendeur n’est présent sur Paris et comme beaucoup de cavistes dans la capitale peu proposent des vins du Jura. Sachant que pour le domaine des Marnes Blanches leur production ne dépasse pas les 50 000 bouteilles par an.
Rentrant en train, je n’ai pu en prendre que deux bouteilles et je pense qu’elle ne vont pas faire long feu.

Mais ce vin et la région à elle seule, valent la peine d’un week-end découverte à quelques kilomètres du très beau lac de Vouglans.

 

One comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *