Loading...
Musique

Mon premier Rock en Seine

En vraie fille de l’Est (comme Patricia), j’ai fait mes premiers pas de festivalière aux Eurockéennes de Belfort et sans être chauvine, sûrement un des meilleurs festivals de France tant par sa programmation que son ambiance.
Depuis que j’habite à Paris, j’avais seulement testé une année les Solidays et comme souvent le public parisien m’avait un peu déçu avec son ambiance familiale et légèrement trop lisse.

Il n’en est rien ou presque à Rock en Seine.
Rock en Seine c’est beaucoup plus grand et surtout beaucoup plus Rock’n’roll.
Le domaine de Saint Cloud est immense ce qui laisse place à beaucoup de stands partenaires pour s’occuper si la musique ne suffit pas.

Chose que je n’avais jamais vu dans les autres festivals, les marques s’investissent et pensent à de bons concepts avec des stands distrayants. (Blind test pour Bonobos, Rodéo pour Chevignon, Chasse au trésor, barber shop pour Philips, glace Ben&Jerry gratuite…)

Mais le plus important est dans la programmation musicale

Hot Chip que j’adore et que j’avais vu déjà beaucoup trop longtemps auparavant, ont suffit à me convaincre pour acheter ma place et y aller finement accompagnée.

C’était sans compter sur la découverte des hypnotisants Tame Impala qui donne envie de faire un woodstock câlins

 

La belle découverte : We are the Match accompagneront beaucoup de mes futurs moments détentes, c’est certain


par contre même en live Alt-J ne m’a toujours pas fait succomber (il chante sous décontractant musculaire ?)

Heureusement, The Chemical Brothers ont encore une fois de plus imposés le respect.
Des visuels captivants, une mise en scène impressionnante, un son envoutant, les maîtres de la musique électro ont encore frappé et nous ont donné un bouquet final que l’on est pas prêt d’oublier !

chemical-brothers-rockenseine

Une édition 2015 qui m’a donné envie d’en faire d’autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *