Loading...

Mes voyages

Whitehaven Beach : le paradis doit sûrement ressembler un peu à ça.

Pour mon dernier week-end en Australie dans le Queensland, j’ai opté pour un bouquet final en visitant les Whitsunday Islands.
L’occasion de prendre l’avion à l’intérieur des terres Australienne depuis Brisbane et se rendre compte qu’ils sont vraiment coolos au niveau du contenu des bagages dans l’avion.

Pour cette escapade, j’ai choisi le package Discovery, le fameux dont je parlais dans ce billet qui permet d’obtenir beaucoup de réductions pendant notre séjour en Aussie.
J’avais la possibilité de loger à Airlie Beach ou Hamilton Island, j’ai opté pour la première ville car la deuxième propose essentiellement des hôtels couteux et luxueux.

Airlie Beach est LA station balnéaire que nos villes touristiques du Sud de la France en bord de plage n’ont pas grand chose à envier.

plage-airlie-beach

Ayant opté pour la Base avec une chambre Sanctuary réservée aux filles, ce fut mon premier et unique week-end à côtoyer de vrais backpackers.
Après avoir lu quelques témoignages de nanas qui assistaient à des accouplements au dessus de leurs lits, je me suis dit qu’en prenant cette option j’avais un peu moins de chance que cela m’arrive.

chambre-sanctuary-basexx-airlie

Pour accompagner ces deux jours, j’ai partagé ma chambre avec une très jolie new-yorkaise, une sympathique canadienne et une toute jeune Australienne qui débutait son trip en solo à la découverte du pays.

Si vous devez manger sur Airlie Beach, je vous conseille le SideWalk.

C’est un café restaurant avec des oeufs bénédictes à tomber,

sidewalk-airlie-beach

Tout comme leur cheeseburgers d’ailleurs.

cheeseburger-sidewalk
Apparemment, ils sont aussi réputés pour leurs milkshakes et leurs smoothies mais déjà bien calée à chaque repas, je n’avais pas la place.

vans-australie-airlie

N’ayant qu’une journée complète soit le dimanche pour visiter les Whitsundays island, j’ai opté pour Rafting Océan. Une des rares enseignes à proposer des excursions à la journée.

J’avais lu beaucoup de bonnes critiques à leur sujet et surtout les nombreuses récompenses dont celle de 2012 Winner Australian Tourism Award. Et pourtant…

Certes le temps n’était pas vraiment en notre faveur mais ce fut quand même la déception niveau prestation.

Tout d’abord, on vous donne une combinaison de plongée aussi utile pour se baigner à cause des méduses que pour le tuba. Le problème c’est qu’elles puent !
Les habitués du snorkelling m’apprendront que visiblement ce serait dû au produit d’entretien.

Après au moins 45 minutes d’attente, nous avons enfin pu embarquer.

L’océan était assez agité ce jour là et je dois avouer qu’au bout d’une heure de secousses à vive allure, mon estomac ne faisait pas le malin.

ocean-rafting-whitsunday

Après ce long trajet mouvementé, nous sommes arrivés à la plage de Hill Inlet.

Un peu de marche pour obtenir le point de vue. Il est blindé de touristes donc impossible de faire une photo potable et surtout le temps donne l’eau pas bleue (comme vu sur internet) mais verte et en moins bien que Fraser Island.

hill-inlet-vue

Après cette vue imprenable dans le vraie sens du terme, nous sommes repartis à travers la forêt sous une violente averse. Heureusement, c’était une averse tropicale, il ne faisait pas froid.

L’équipage a réussi à oublier un touriste japonais sur la plage.

Heureusement, ils s’en sont rendus compte à temps et on a pu retourner rapidement le chercher.

Après une vingtaine de minutes à subir à nouveau les secousses de l’océan nous voilà arrivés à Whitehaven Beach.
Et là, je dois avouer que ce doit être un petit aperçu du paradis parce que même avec les nuages et la pluie menaçante l’endroit était splendide avec toutes ces nuances de bleues.

whitehaven-beach

A tel point que je n’ai volontairement pas retouché la luminosité de cette photo.

C’est ici que nous prendrons le déjeuner sur le bateau pour cause de pluie. Un déjeuner assez moyen alors que j’avais lu beaucoup d’éloges à ce sujet. Un seul pain par personne et quelques restes de salades si vous aviez encore faim.
Pas de dessert, ni de boisson. Enfin si mais c’est en supplément.

Nous terminerons par un arrêt pour le snorkelling pendant une petite heure.

Beaucoup avait froid. L’odeur, le courant et surtout l’impossibité de bien comprendre les instructions du guide avec l’accent australien m’ont découragés de plonger vers l’exploration marine.

Un retour sur terre très avancé mais que j’attendais avec impatience.

Pour info, les compagnies aériennes australiennes low cost comme JetStar sont souvent en retard ce qui fut mon cas au retour depuis l’aéroport de Proserpine.
Heureusement, j’avais prévu large afin de ne pas prendre le risque de louper mon avion retour vers la France, le soir même.

Ocean Rafting,
129$AUS (environ 100€) la courte journée
et 7$AUS le repas si vous réservez en ligne.
A éviter pour les sensibles au mal de mer et si le climat n’est pas terrible.

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *