Loading...
Magique

J’étais à la première Veillée au théâtre Tristan-Bernard

En fidèle spectatrice des tedx quand Damien Maric (pour qui j’ai été une des invités d’un podcast de Navo) m’a parlé d’un de ses nouveaux évènements La Veillée, j’ai tout de suite été emballée mais surtout curieuse du concept.
Ecouter, voir des personnes nous parler de leurs parcours incroyables avec des choses positives à nous transmettre, ça ne peut que être bien.
Je suis donc allée mardi 10 novembre au théâtre Tristan-Bernard assez impatiente et je n’étais pas la seule puisque 45 min avant le début de l’évènement une file d’attente était déjà présente à l’extérieur et ce non sans la surprise des habitants du quartier.

Une fois à l’intérieur, nous avons trouvé des paroles de chansons sur nos sièges (un peu comme dans une messe) et un guitariste sur scène.

la veillee paris theatre
Un peu après 20H, Patrick Baud est arrivé sur scène et nous a rapidement présenté Damien, qui a été le premier intervenant.
Pour nous raconter une de ses énièmes histoires incroyables : comment entre autre avec persévérance et en écoutant son instinct, il a pu obtenir les droits d’une nouvelle de Stephen King pour en faire un court-métrage.

En ce qui concerne l’instinct et les bonnes étoiles, nous avons eu ensuite le témoignage de Florence Porcel qui aujourd’hui s’entraîne avec la Nasa pour aller sur Mars, suivi de Aram Hekimian, arménien immigré en France créateur du téléphone portable au parcours fantastique.

Pour avoir la grande surprise de voir arrivée sur scène Bernard Weber venir nous parler de comment il a frôlé la mort alors qu’il n’avait que 14 ans.

la veillée bernard weber paris
Et enfin Ana Benito venue nous raconter comment avec le soutien de son fils de 6 ans, elle a trouvé la force de se battre contre la maladie génétique rare de son deuxième fils 3 ans plus jeune et grâce à son association pu sauver d’autres enfants.

Tout cela entrecoupés en coeur de deux chansons d’Oasis et Téléphone

pour clôturer avec Imagine de John Lennon.

Certaines prises de paroles étaient moins maitrisées qu’un tedx mais on leur pardonnera c’était une première !
Cette veillée était un peu beaucoup trop courte (1h15 à peine d’intervention) pour 15€ (comparée au tedx qui durent une demi-journée avec plus de 10 intervenants pour 19€ le prix des premières places) mais on a passé un super moment et c’était bien le principal.

Parait-il qu’il va y en avoir tous les trimestres, à suivre !

En attendant, vous pouvez retrouver  l’intégralité de La Veillée en ligne.

2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *